mon approche

L'ostéopathie est une approche thérapeutique manuelle, à la fois préventive et curative. Elle a pour objectif la liberté du mouvement et ce, au sein de tous les systèmes qui composent un organisme. Une restriction de mobilité peut toucher une articulation, un muscle, mais aussi un organe, un fascia. Elle entraîne un déséquilibre qui peut être à l'origine de compensations diverses et d'une détérioration de l'état de santé. Par ses manipulations, l'ostéopathe cherche à optimiser la capacité du corps à s'autoéquilibrer.

L'ostéopathie animale s'appuie sur le ressenti du praticien et sur sa capacité à analyser le comportement de son patient afin de déceler les tensions et les déséquilibres. Elle peut être réalisée à tous les âges car elle dispose de différentes techniques qui permettent de s'adapter au fonctionnement de chacun.

Enfin - mais peut-être faudrait-il commencer par là - elle repose sur le principe de non douleur, l'ostéopathe doit trouver la voie qui respecte la sensibilité de son patient.

Quelles techniques ?

Pour aborder un patient dans sa globalité, j'ai recours à plusieurs techniques ostéopathiques, je suis toujours à la recherche d'une voie d'action efficace et non contraignante pour l'animal. En voici les grandes lignes:

Les techniques structurelles permettent d'agir sur les muscles et sur les articulations pour harmoniser leur mouvement.

Les techniques viscérales s’intéressent à la mobilité propre de chaque organe et à la libération des tensions, notamment au niveau du système digestif et du système respiratoire.

L'ostéopathie crânienne ajuste les mouvements des os du crâne et agit sur les membranes qui protègent les structures nerveuses.

Elle est intimement liée aux techniques crânio-sacrées qui ont pour objectif de synchroniser l'activité du crâne et du sacrum.

Les concepts ostéopathiques de Force de Traction Médullaire et d'hélice fasciale donnent des outils performants pour agir sur les tensions telles que celles liées à la posture, à la croissance,...

Les techniques réflexes mettent en jeu les voies nerveuses qui unissent les zones dermiques aux structures plus profondes du corps.

Posséder plusieurs techniques permet de s'adresser aux différentes couches qui composent un organisme, de la plus superficielle à la plus profonde, à la recherche du point d'origine responsable de l'apparition des déséquilibres. Je continue de me former régulièrement pour acquérir de nouveaux outils.

© 2019 by Anne d’Hautefeuille. Proudly created with Wix.com